Pourquoi

 

Dans le jardin aux illusions
Où les fleurs ne peuvent pousser,
Il est un plant pour l'exclusion,
Indignement ensemencé.
Les reclus viennent le joncher.
Ce n'est qu'un bouquet sans valeur,
Que le mépris saura faucher
Indépendamment des couleurs.
 
Je fais parti des condamnés
Que l'on rejette froidement,
Ces hérétiques, ces damnés,
Qui s'étiolent sous le firmament.
Vivants dans un tout à l'égoût,
Hideux, infâmes, bien fangeux
Qui n'inspire que le dégoût
Au vu des valeurs de l'enjeu. 
 
En cet enfer, sans renchérir,
Où l'horreur a fait intrusion,
Moi je me sens désespérir
Atteint par la désabusion.

 

De Michel Folliet

 

Sortie
 

Yvette Nico