O ma maison

 

 

J'ai dans un coin de ma mmoire

La silhouette d'un vieux toit...

Ainsi commence mon histoire

A l'ombre bleue d'un petit bois.

 

Comme la vie me semblait belle

Malgr l'orage et le ciel gris,

Sous les rameaux de la tonnelle

Quand j'coutais chanter la pluie.

 

Chez nous pas de Croquemitaine

Mais un sinistre Romano,

Ses yeux plus sombres que l'bne

Brillaient la nuit sous le rideau ...

 

L'on me contait qu'en sa roulotte

Il mangeait les petits enfants,

Tout a n'tait que fable idiote

Que j'ai bannie depuis longtemps.

 

O ma maison sous les toiles,

Mon havre, mon le enchante,

J'aimerais retisser la toile

De mes printemps inachevs.

 

Qu'il faisait bon dans la cuisine

L'hiver prs du pole charbon,

Aprs la soupe et les tartines

On coutait les Duraton.

 

La bue nimbait de mystre

Les vitres engourdies de froid,

S'y accrochaient maintes chimres

Que je traais du bout des doigts.

.../...

-2-

Il dansait des ombres chinoises

Dans la chambre au papier jauni

Et l'abat-jour pois turquoise

Semait des rves sur mon lit...

 

O ma maison tes sortilges

N'en finissent pas de tourner,

Chevaux de bois sur un mange

Au vent de mes tendres annes.

 

Papa poussait la chansonnette

Le dimanche au son d'un phono,

Y' avait au fond de ses mirettes

Un bal musette au bord de l'eau...

 

Maman vaquait son ouvrage,

Grant au mieux le quotidien,

De sa vaillance et son courage

Je n'ai hlas que quelques brins.

 

Des ombres glissent en silence,

Mes chers parents o tes-vous ?

Est-ce le poids de votre absence

Qui peint des larmes sur mes joues ?

 

O ma maison l'me en droute,

Il me fallut un jour d't

T'abandonner prs de la route,

Du chagrin plein mon tablier.

 

Par quelque soir seule la brune,

J'aimerais tant te revenir,

Voir nouveau danser la lune

Sur ton vieux toit et m'endormir ..

 

Roberte Godelle-Caron

Sortie

Yvette Nico