Le miroir du temps qui passe ...

 

 Dans le miroir du temps qui passe,

J'ai vu se faner des printemps,

Des roses rouges comme sang

Qu'un jour l'on jette dans l'impasse.

 

J'ai vu se tarir des fontaines,

Se consumer des feux de joie,

Surgir la Mort du fond des bois

En ricanant comme une hyène.

 

Dans le miroir du temps qui passe,

J'ai vu sans y croire pourtant,

Des oisillons devenir grands

Et s'envoler vers d'autres places.

 

J'ai vu danser la solitude

Les soirs de pluie quand rien ne va,

Lorsque l'on dîne avec son chat,

Sans avoir faim, par habitude.

 

J'ai vu tomber les feuilles mortes

Sur mon enfance disparue,

Mais au fond je n'ai jamais pu

Sur elle refermer ma porte.

 

Dans le miroir du temps qui passe,

Mieux vaut ne point s'aventurer,

Car à quoi bon se torturer

De souvenirs que l'on ressasse.

 

Les jours enfuis laissent des traces

Parfois profondes comme plaies,

Mais il faut vivre et oublier

Le vieux miroir du temps qui passe

 

Roberte Godelle-Caron

Sortie

Yvette Nico