Pourquoi

 

Je t'avais tellement désiré,

Que le jour où tu es arrivée

Je croyais vraiment rêver !

Une petite fille m'était donnée.

 

Les médecins étaient incertains

Sur ta chance de survie,

Mais moi, je croisais mes mains

Mon Dieu, gardez-lui la vie !…

Tu as souffert, mon trésor,

Fallait te donner des calmants.

J'avais toujours peur en m'éveillant

De te trouver plus mal encore.

Tu as subit une grave opération

Mais cela n'a rien donné.

Tes jours étaient comptés,

J'espérais une amélioration.

Si tu ne peux être comme les autres,

On te donnera encore plus d'amour.

Je ne sais pas ce qu'on peut faire d'autre

À part vivre au jour le jour.

 

Puis, tu es partie, fatiguée de lutter,

Je n'en finis plus de te regretter.

Mon cœur de mère est  déchiré,

Jamais je ne pourrai t'oublier !

Terry.  ( 2005)

 

mise en page Yvette De France