Tes mains.

 

 

Assis face à face dans une calèche de restaurant,

Tu tiens mes deux mains, tout en me regardant,

Tes mains sont chaudes et pressent les miennes,

C'est un doux contact comme si j'étais tienne.

C'est un souvenir qui date de très loin,

Mais jamais je ne pourrai oublier tes mains.

 

Quand tes doigts jouent dans mes cheveux ;

C'est aussi doux qu'un tendre aveu.

Quand tes mains cachent mes yeux,

Comme lorsque enfants, on faisait un jeu,

Pour me faire découvrir une  surprise,

Une rose ou le bijou de mes désirs. 

 

Quand tes mains se posent sur mon front

Espérant faire disparaître ma douleur,

Tout se confond dans ma tête, tu as un don

Pour me redonner confiance et bonheur.

Je me sens désormais apaisée et reposée,

Grâce à tes mains, qui savent me réconforter. 

 

Tes mains savent faire de douces caresses

Apaisent mes peurs et ma tristesse,

Tes mains savent nous préparer à l'amour,

De tout mon corps, elles font le tour.

Je ne donnerais pas ces précieux instants,

Que nous partageons comme des amants. 

 

Tes caresses se font sensuelles et tendres,

Aussi, nos lèvres se cherchent sans attendre.

Arrive enfin le merveilleux instant de l'extase

Que nous partageons, comme un état de grâce.

Tes mains sont une bénédiction des Dieux,

Elles n'appartiennent qu'à  nous deux !…

 

Terry.   ( 2006 )

Retour

mise en page Yvette De France